Elle est au cœur des conversations et elle était le thème central du récent Forum360 : l’intelligence artificielle (IA).

Un thème dans l’air du temps, comme à chaque fois pour cet événement organisé depuis douze ans à Neuchâtel.

Forum 360 réunit une fois l’an, en novembre, un panel de décideurs régionaux autour d’une soirée de conférences à thèmes. « C’est l’occasion pour des acteurs économiques de se retrouver dans le but d’avoir une réflexion à 360 degrés autour d’un sujet actuel », souligne Michel Perrin, associé UDITIS. La société neuchâteloise est membre fondateur de l’événement, avec encore La Bâloise, la BCN, Groupe E, la Société Neuchâteloise de presse (SNP) ou encore la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CNCI).

Une plateforme pour sortir de sa « boîte »

Le forum connaît un succès permanent. A chaque ouverture des inscriptions, 300 personnes sont enregistrées dans les premières 48 heures. Autant dire que l’événement est attendu. Non pas pour le cocktail de réseautage qui suit, mais surtout pour la qualité des intervenants invités à s’exprimer durant la soirée. Comme le rappelle Michel Perrin,

« c’est une plateforme formidable pour s’évader du contexte opérationnel, sortir de sa boîte pour explorer des pistes de réflexion nouvelles ».

Les années précédentes, le forum avait exploré aussi l’éthique en entreprise ou encore le NBIC (Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives). Le thème de l’Intelligence artificielle a cette année interpellé bon nombre de participants. Notamment, la conférence de Stéphane Mallard. Considéré comme l’un des spécialistes français les plus appréciés sur ce sujet, il explique aux entreprises comment se préparer aux prochains effets de la révolution digitale à venir et à en tirer profit. Son intervention a fait autant rêver qu’elle a inquiété les auditeurs présents ce soir-là.

UDITIS est l’IA 

L’IA va bousculer tout le monde. A terme, les systèmes d’information feront certaines choses bien mieux que les humains, notamment dans tout ce qui est procédural. Chez UDITIS, nous devons accepter le fait que cela va nous enlever du travail, c’est certain. Mais il restera pour l’être humain un énorme spectre d’activités.

Revue de presse

Arcinfo a interviewé Stéphane Mallard