« J’ai grandi avec UDITIS »

 

Elle est présente depuis les débuts d’UDITIS. Responsable de la comptabilité et du service administratif, Céline Roulin nourrit une relation très affective avec l’entreprise. Portrait.

Responsable de la comptabilité et coordinatrice du service administratif, Céline Roulin est présente depuis les débuts de la société UDITIS. Sa connaissance des rouages de l’entreprise fait qu’elle y joue un rôle-clé.

« Mais ici, tous les rôles sont clés. Chacun est important pour l’entreprise », se presse-t-elle de corriger avec modestie.

Pourtant, bien des collègues, lorsqu’ils ignorent quelque chose sur UDITIS, prononcent à un moment ou un autre la phrase qui sauve : « ça, il faut aller le demander à Céline ! »

« C’est vrai, il y a pas mal de choses de par mes rôles que je suis la seule à connaître. C’est parfois un peu angoissant mais je travaille quotidiennement à partager mes connaissances », explique-t-elle. Si Céline est importante pour l’entreprise, l’inverse l’est tout autant.

« J’ai grandi avec UDITIS. Cela fait partie de ma vie. J’ai un lien très affectif, aussi envers mes collègues. On forme une grande famille ».

Cette Neuchâteloise a contribué à faire grandir cette famille depuis les débuts. Après son apprentissage de commerce dans une régie immobilière de la région, Céline Roulin était entrée au CSEM, engagée par un certain Michel Perrin, pour assurer l’administratif du tout nouveau service informatique du Centre suisse d’électronique et de microtechnique. «J’étais propulsée dans un monde que je ne connaissais pas et qui m’a tout de suite passionnée ». Elle a un peu tout fait, y compris le helpdesk technique. Puis, quand la société UDITIS a été fondée en tant que spin-off du CSEM, Céline Roulin était bien entendu de l’aventure.

Elle y a assumé de nombreuses tâches, jouant une fonction pragmatique dans un univers de techniciens. « Au fil du temps, j’ai développé un attrait pour les chiffres », explique-t-elle. Elle s’est donc dirigée vers la comptabilité. Cela s’est fait assez naturellement. Et en cela, Céline Roulin loue le système UDITIS.

« C’est une grande chance chez UDITIS de pouvoir s’exprimer et d’aller là où nous poussent nos capacités. L’entreprise fait beaucoup pour que ses employés se sentent bien, puissent grandir et aient de la reconnaissance. Du coup l’ambiance est naturellement excellente. Mais cela doit se travailler au quotidien. Il faut chercher à garder l’harmonie, cultiver l’esprit d’équipe. C’est important pour l’avenir de l’entreprise ».

Elle qui avoue être chaque matin heureuse de venir au bureau aime aussi communiquer son enthousiasme. A ses collègues comme aux futures générations, puisque Céline Roulin est responsable de la formation des apprentis dans le secteur administratif. « C’est très valorisant ». Si elle a connu la société sous son premier modèle, plutôt classique, Céline accompagne désormais pleinement le processus interne d’entreprise agile dont la mise en place est en cours.

« UDITIS était déjà une société très ouverte à laisser les gens s’exprimer et à prendre des initiatives. Le terrain était prêt, et le changement se fait de manière assez naturelle ».