Thème de la conférence La Matinale du 12 septembre 2018 :

La succession d’entreprise

Plus d’un entrepreneur se voit confronté un jour à la transmission de sa société. Une thématique actuelle, qui a tout récemment fait l’objet d’une rencontre à Neuchâtel réunissant toute une série d’acteurs économiques de la place. Il s’agissait de la première édition de La Matinale, organisée conjointement par E-gestion, La FER (fédération des entreprises romandes), Boccard Associés et NEUE, sur le thème de la succession d’entreprise.

Témoignage de Michel Perrin, orateur lors de cet événement

J’ai eu le plaisir de faire partie des divers intervenants de cette matinée. Et de partager ma vision actuelle. Comme le citait l’artiste Henri Matisse « On ne peut s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux ». Cela occasionne en moi pas mal de réflexions. Comment construire la transmission d’une entreprise après l’avoir dirigée pendant de longues années ?

Ce qui est certain, c’est qu’on ne peut plus l’envisager comme par le passé. Il faut changer de paradigme, sur le plan personnel mais surtout sur celui de l’entreprise elle-même. Pour fonctionner aujourd’hui dans un environnement turbulent, l’entreprise doit passer à un management plus agile et adopter une intelligence collective, être un acteur de la complication par des processus adéquats et rester dynamique et flexible dans un environnement devenu complexe. Une chance pour nous est que le collectif existe depuis la fondation de UDITIS.

Ce décor planté, l’entrepreneur qui veut transmettre son entreprise doit dès lors être prêt à partager. Cela peut sembler évident. Et pourtant… Laisser de l’espace aux autres, faire confiance aux individus et accepter leurs singularités n’est pas inné dans notre monde du travail. Il faut lâcher prise sur beaucoup de plans : l’ego, le pouvoir, l’argent, la jalousie et anticiper pour éviter les surprises.

Crédit Photo : La Matinale

Peu à peu, le but est de cesser de vouloir être indispensable pour devenir secondaire dans l’organisation.

Cela n’implique pas un changement de personnalité, mais plutôt de posture. Pour avoir l’occasion, lorsque toutes les planètes seront alignées, de regarder le chemin parcouru avec fierté et partir le cœur léger pour d’autres aventures.

Retrouvez la galerie photo sur www.la-matinale.ch

Auteur