Écosystème LoRa pour l’Internet des objets

Écosystème LoRa pour l’Internet des objets

Développement software /Réseau et télécommunication /Sécurité /Transformation digitale

Description du projet

Un consortium de quatre entreprises neuchâteloises a permis de créer un écosystème qui met l’Internet des objets à longue distance et à bas débit à la portée des sociétés de toute la région. «L’Internet des objets (IoT), c’est le train dans lequel une société de services informatiques comme la nôtre doit absolument monter». C’est l’effet ‘’boule de neige’’ des projets d’innovation: l’entreprise Semtech à Neuchâtel, spécialisée en électronique, a récemment mis au point une technologie révolutionnaire de communication radiofréquence longue portée et faible consommation entre des objets, intitulée LoRa (pour Long Range). Cette technologie permet aussi la géolocalisation de ces objets.

Besoins des clients

Pour faciliter le développement de cet écosystème régional, l’appui financier du Service de l’économie du Canton de Neuchâtel a été sollicité dans le cadre de la Loi fédérale sur la Politique Régionale (LPR). Celle-ci encourage la création de tels écosystèmes.  Avec le site pilote de Neuchâtel, les quatre partenaires du projet EcoReg LoRa sont en mesure de proposer pour la première fois un ‘’kit’’ de géolocalisation d’objets connectés par la technologie de communication LoRa de Semtech. Ce kit comprend l’électronique pour réaliser l’interconnexion avec les objets, un service de géolocalisation et de gestion des données transmises ainsi que l’interface informatique pour le développement de nouvelles applications. Une véritable opportunité pour les sociétés de services qui souhaitent développer des applications dans le domaine de l’Internet des objets et pour les fabricants et sous-traitants d’électronique embarquée de la région.»

Semtech a installé un réseau d’antennes LoRa sur la ville de Neuchâtel. C’est là qu’UDITIS se joint au projet intitulé EcoReg LoRa (Ecosystème régional LoRa): en fournissant la gestion des données échangées entre les objets et véhiculées par les antennes LoRa. Nous allons gérer les flux d’informations transmis par la nouvelle technologie LoRa à partir de ‘’mots ’’ (objets) nouvelle génération. Les développements de ces nouveaux objets intelligents (senseurs, capteurs, etc.) sont effectués par deux autres partenaires du projet: Ingecom Sàrl, société du Landeron et Tetraedre Sàrl à Auvernier, déjà actives dans ce domaine.»

Expertise UDITIS

En développant des objets communiquant par la technologie LoRa, plutôt que par câble ou par GPRS avec carte SIM, comme c’est le cas actuellement, on en réduit le prix. C’est l’un des points sur lesquels interviennent Ingecom et Tetraedre, partenaires du projet. La technologie LoRa comporte d’autres avantages: elle traverse les murs, elle rallonge l’autonomie des objets grâce à sa très faible consommation d’énergie, elle est pauvre en pollution hertzienne pour la même raison et elle permet en plus de géolocaliser les sources d’informations. Du monitoring du bâtiment, on peut imaginer appliquer cette technologie à la recherche d’objets volés ou perdus, à la gestion de parcs de vélos publics ou encore au développement des ‘’City games’’, ces jeux de découvertes en plein essor en milieu urbain. En résumé, les marchés pour cette technologie sont infinis. Sans oublier son incroyable efficacité.

Entreprise pivot du consortium, UDITIS est déjà active sur le marché de la surveillance et de la gestion énergétique des bâtiments. Nous vendons par exemple ses systèmes de gestion d’informations aux gérances immobilières qui sont déjà actives dans le « Smart Metering » via des compteurs d’énergie. Avec l’arrivée de ces nouvelles technologies, les objets intelligents peuvent être autant des compteurs d’eau que des appareils de mesure des températures, des détecteurs de feu ou de portes ouvertes. Les informations données par ces objets sont tellement utiles qu’on en mettrait partout pour affiner les mesures et mieux réguler la consommation d’énergie. Mais pour cela, leur prix doit être bas.

btnimage