Tout récemment, UDITIS a implémenté une solution d’hyper-convergence chez Sottas SA à Bulle, entreprise leader dans la construction métallique.

Spécialisée dans la construction métallique, l’entreprise Sottas SA emploie plus de 350 personnes sur son site principal de Bulle et ses succursales de Lyss et Nyon. Une société importante, pour qui une installation IT performante et à jour s’avère indispensable.

« Nous cherchions à renouveler notre précédent data center installé depuis cinq ans. Il était grand temps de le changer », explique Yvan Kowalski, responsable informatique chez Sottas SA.

Le système était installé dans deux locaux différents, mais serveurs et stockage des données étaient physiquement séparés. « C’était peut-être ce qui causait les quelques latences qu’on observait parfois, malgré du matériel et des liaisons performantes entre les deux sites », ajoute Yvan Kowalski.

L’entreprise s’est tournée vers HPE, qui a proposé sa solution SimpliVity. « Il s’agit d’une plateforme d’hyper-convergence particulièrement souple et performante », explique Thierry Linder, associé UDITIS. Car c’est la société neuchâteloise qui a été mandatée pour implémenter la solution chez le client bullois. Et après quelques mois d’utilisation, celui-ci est ravi.

« Nous disposons maintenant de deux sites actifs simultanément, qui intègrent dans la même unité les parties serveur et stockage. La redondance fonctionne vraiment en direct et sans délai. C’est très efficace, cohérent et cela fonctionne presque tout seul », se réjouit Yvan Kowalski.

Sur les deux machines installées dans les deux sites distants de quelques centaines de mètres, ce sont ainsi 50 serveurs virtualisés qui tournent, auxquels près de 200 postes de travail sont raccordés.

Et au final, terminé les latences qui parfois paralysaient brièvement certaines applications. Avec l’hyper-convergence, tout fonctionne avec la rapidité de l’éclair. De quoi projeter la société Sottas SA vers l’avenir avec sérénité. Comme se réjouit Yvan Kowalski,

« on est bons pour les cinq prochaines années ! »