UDITIS apporte son expérience dans un débat régional sur la flexibilité au travail

Associé UDITIS, Thierry Linder a participé à Tramelan (BE) à l’ApériCIP, débat public et télévisé sur la thématique de la flexibilité au travail. 

La flexibilité au travail, chez UDITIS, on connait bien. Surtout depuis que l’entreprise a mis en place une démarche de management libéré. C’est pourquoi Thierry Linder, associé UDITIS, a été invité à participer au récent ApériCIP du CIP (Centre interrégional de perfectionnement) de Tramelan (BE). ApériCIP ? Il s’agit d’une série de débats publics originaux qui réunissent des acteurs issus de différents milieux autour de thèmes à forts enjeux régionaux. L’ApériCIP a lieu au CIP à Tramelan, trois à quatre fois par an.

Intervenants d’horizons divers

Il y a quelques jours, la thématique était donc celle de la flexibilité au travail. Et la table ronde a réuni des personnalités venues d’horizons différents : Le patron de l’entreprise Precitrame, fabricant de machines mécanique de pointe, la responsable des RH de la Ville de Bienne, un membre de la convention patronale horlogère, un représentant de MenCare (programme national pour la promotion de l’engagement des pères et de la participation des hommes au domaine des soins) et Thierry Linder d’UDITIS.

Tout le monde d’accord, mais…

« C’était très intéressant de voir que, finalement, tout le monde veut aller vers une meilleure flexibilité au travail. Mais que selon les circonstances ou les domaines d’activités, cela n’avance pas partout à la même vitesse », souligne Thierry Linder.

Lui-même a pu apporter l’expérience UDITIS en la matière. Avec la mise en place progressive d’un management agile, les employés UDITIS sont plus responsabilisés tout en étant laissés plus libres. Au final, le gain est appréciable pour tous : en étant plus impliqués dans le travail, les employés ont plus d’entrain et de plaisir. Et la productivité en est automatiquement augmentée.

Tous les secteurs de l’économie ne peuvent toutefois voir les choses sous cet angle. Pour vous en rendre compte, allez visionner un aperçu du débat , il est retransmis sur la chaîne de télévision biennoise TeleBielingue.

C’est à voir ici